Multistation propose des démos-lives à distance pour tous nos produits

OPTOMEC annonce de nouvelles imprimantes 3D métal compactes de la recherche à la production

10/11/20

OPTOMEC ANNONCE DE NOUVELLES IMPRIMANTES 3D METAL COMPACTES de LA RECHERCHE À LA PRODUCTION

OPTOMEC CS250 and HC-TBR 3D Metal

Albuquerque, Nouveau-Mexique, 9 novembre 2020 : Optomec annonce 2 nouvelles imprimantes 3D métal lors du salon Formnext 2020 de cette semaine. Les machines sont basés sur la DED (Directed Energy Deposition), une technologie d’impression 3D métal en poudre sous forme libre qu’Optomec a lancée sous la marque LENS et continue de dominer le marché avec plus de 200 installations à l’international.

Les deux nouvelles machines offrent une valeur inégalée en termes de fonctionnalité, de performances, de flexibilité et de prix. Premièrement, ces plates-formes sont toutes deux conçues autour d’un volume de fabrication efficace de 250 x 250 x 250 mm, adapté à la production et à la réparation de petites pièces, y compris le traitement par séries. Les systèmes sont disponibles en versions 3 axes ou 5 axes capables d’un mouvement coordonné simultané sur 5 axes pour une impression en plein espace libre. Les systèmes sont également équipés d’une tête d’impression de nouvelle génération capable de changer automatiquement la taille du point laser et la puissance de sortie à la volée, afin qu’ils puissent appliquer le matériau plus rapidement sur de plus grandes zones de la pièce tout en créant des caractéristiques fines avec un apport de chaleur plus faible. En outre, ces imprimantes ont une capacité de traitement inerte en option qui est optimisée pour l’impression d’alliages réfléchissants et réactifs comme le cuivre, l’aluminium et le titane, en plus d’une grande variété d’autres métaux courants, y compris les aciers, les nickels, etc.

La machine CS250, conçue pour la recherche, est un système tout-en-un avec jusqu’à quatre doseurs de poudre intégrés, permettant le développement rapide des alliages et la création de pièces de matériaux calibrés. Il est suffisamment petit pour passer par une porte standard, ce qui facilite son utilisation dans de nombreux laboratoires de recherche existants. Le système de base offre une valeur supérieure avec des prix commençant en dessous de 300 000 $.

La machine HC-TBR est conçue pour des applications de production à haut volume et hautes performances avec la toute première capacité de déplacer et de traiter automatiquement des pièces en titane dans et hors d’une atmosphère inerte – une caractéristique essentielle pour une métallurgie de haute qualité et la sécurité de l’usine. Ce module d’automatisation permet un fonctionnement continu sans nécessiter de chargement manuel dans et hors de la zone de travail de l’environnement contrôlé. Pour les applications de réparation additive, telles que la restauration d’aubes de turbine de production, le HC-TBR comprend également un système de vision intégré avec le logiciel propriétaire AutoCLAD qui scanne chaque pièce individuellement et utilise la reconnaissance de modèle pour créer un chemin d’outil personnalisé et une recette de réparation additive pour la pièce, compensant pour une variation de pièce à pièce tout en minimisant l’apport de chaleur dans le composant. Le HC-TBR a été conçu pour une intégration facile dans des cellules de travail automatisées et comprend des portes d’antichambre automatiques qui peuvent être chargées et déchargées par robot.

« La HC-TBR est la première machine capable de produire de gros volumes de métaux réactifs comme l’aluminium et le titane. » a déclaré Mike Dean, directeur marketing d’Optomec. « Nous avons constaté une forte augmentation de la demande pour ces matériaux de la part de nos clients et nous prévoyons que la tendance se poursuivra à mesure que les fabricants passeront à des conceptions plus légères. »

Nouvelle imprimantes 3D metal CS250 et HC-TBR d’Optomec

Optomec est un fournisseur de fabrication additive. Les systèmes brevetés de jet d’aérosol d’Optomec pour l’électronique imprimée et les imprimantes 3D LENS pour les composants métalliques sont utilisés par l’industrie pour réduire le coût des produits et améliorer les performances. Ensemble, ces solutions d’impression uniques fonctionnent avec le plus large éventail de matériaux fonctionnels, allant des encres électroniques aux métaux structurels et même à la matière biologique. Optomec compte plus de 300 clients de renom à travers le monde, ciblant des applications de production dans les secteurs de l’électronique, de l’énergie, des sciences de la vie et de l’aérospatiale.

Shayna Watson, Responsable Marketing, OPTOMEC – 9 novembre 2020

Nos engagements

technique
Support technique
rea-paiement
Paiement sécurisé